Jeudi 29 novembre à 20h45

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> DO YOU REMEMBER REVOLUTION ?

Réalisation : Loredana BIANCONI

1997, 116 min

do you remember revolution Loredana BIANCONI Les ecrans du reelAu milieu des années 70, quatre jeunes femmes italiennes de 20 ans décident d’entrer dans la lutte armée des Brigades rouges pour faire de la révolution le centre et le but de leur existence. Après de longues années de prison, elles témoignent des raisons politiques qui les ont soutenues, des conflits, des doutes et des déchirures qui ont marqué leur vie de femmes engagées.

 

 

////////////////////

Vendredi 30 novembre à 18h

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> OLTREMARE

Réalisation : Loredana BIANCONI

2017, 52 min

OLTREMARE aux ecrans du reelDans l’Italie fasciste des années 1930, des habitants de Borgo (Nord de Naples) poussés par la misère ou l’esprit d’aventure émigrent dans les colonies de l’Empire italien d’Afrique pour chercher l’Eldorado que promet le régime en place. Leur rêve se brise avec la guerre et la chute des colonies.
À partir de photos, lettres et carnets intimes, ce film nous révèle un pan de l’Histoire longtemps occulté, en suivant deux parcours individuels.

 

 

 

 

 ////////////////////

Vendredi 30 novembre à 20h45

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> DE GARIBALDI À BERLUSCONI, 150 ANS D'HISTOIRE DE L'ITALIE

Réalisation : Enrico CERASUOLO

2011, 118 min

de Garibaldi a Berlusconi 150 ans d histoire de l italie Enrico CERASUOLO Les ecrans du reelUn siècle et demi après son unification, le paradoxe de l’Italie et des Italiens demeure : dotée d’une identité politique fragile et récente, l’Italie possède pourtant une forte identité culturelle, multiforme et ancienne. Dans ce film, Enrico Cerasuolo souligne ce paradoxe en montrant ce qui unit et sépare les Italiens, d’hier et d’aujourd’hui, du Nord et du Sud.

 

 

 

////////////////////

Samedi 1er décembre à 10h30

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> BELLA E PERDUTA

Réalisation : Pietro MARCELLO

2016, 85 min

Bella e Perduta Pietro MARCELLO Les ecrans du reelCette fable documentaire sur l’Italie contemporaine est un récit singulier aux élans poétiques et au ton mélancolique mené par Pulcinella, personnage inspiré de la comedia dell’arte et qui fait le lien entre le monde des vivants et le monde des morts.

 

 

 

////////////////////

Samedi 1er décembre à 14h

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> CÉSAR DOIT MOURIR

Réalisation : Paolo et Vittorio TAVIANI

2012, 76 min

Cesar doit mourir Paolo et Vittorio TAVIANI Les ecrans du reelDans la prison de Rebibbia près de Rome, des prisonniers condamnés à de lourdes peines participent à un atelier de théâtre en vue d’une représentation de Jules César de Shakespeare. Ce film, tourné en noir et blanc dans cette prison devenue décor et scène, croise les répétitions de cette pièce violente, et la vie des prisonniers pleine de tensions. Théâtre et réalité quotidienne se répondent en une mise en miroir dramatique.

Ours d’or au Festival de Berlin.

 

////////////////////

Samedi 1er décembre à 16h

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> ANATOMIA DEL MIRACULO

Réalisation : Alessandra CELESIA

2017, 83 min

anatomia del miracolo Alessandra CELESIA Les ecrans du reelDans un quartier populaire de Naples, une Madone à la joue meurtrie attire les foules parce qu’elle ''opère des miracles''. Alessandra Celesia suit le parcours de trois femmes très différentes dans leur rapport à ce culte : une anthropologue en fauteuil roulant, une transsexuelle ardente croyante et une pianiste coréenne.

 

 

////////////////////

Samedi 1er décembre à 18h

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> LE TEMPS DE L'ESPADON

1955, 10 min

> UNE JOURNÉE EN BARBAGIE

1958, 10 min

> BERGERS D'ORGOSOLO

1958, 11 min

Réalisation : Vittorio De Seta

Le Temps de l espadon Vittorio De Seta Les ecrans du reelRegard sur l’Italie des années 50. Trois des dix courts-métrages du Monde perdu (Il Mondo perduto 1954 -1959) qui a imposé Vittorio De Seta comme l’un des plus grands cinéastes de la géographie humaine.

 

 

 

////////////////////

Samedi 1er décembre à 20h30

Cinéma Le Royal 409 avenue Félix Géneslay 72100 Le Mans

> LE CINÉASTE EST UN ATHLÈTE. Conversations avec Vittorio de Seta

2010, 85 min

Réalisation : Vincent SORREL, Barbara VEY

Conversations avec Vittorio de Seta Vincent SORREL Barbara VEY Les ecrans du reelCe portrait de Vittorio De Seta saisit l’essentiel de son rapport à ceux qu’il a filmés dès les années 1950. Pour lui, filmer les autres, c’est ''chercher à l’intérieur de soi''. Les réalisateurs le rencontrent en Calabre où il se remémore son travail de cinéaste, ses choix et ses doutes, nous permettant de saisir, grâce à de nombreux extraits de ses films, leur face cachée.

 

 

////////////////////

REGARDS SUR L'ITALIE / LES AUTEURS

Stefano Savona Aux ecrans du reelStefano SAVONA, né à Palerme en 1969, commence par faire des études d’archéologie. Dès 1999, il réalise des films documentaires dont Carnets d’un combattant kurde en 2006, Tahrir, place de la révolution en 2011. Ses films remportent de nombreux prix et son dernier, Samouni road, obtient le prix de l’Œil d’Or du meilleur documentaire à Cannes en 2018.

 

////////////////////

Loredana Bianconi aux ecrans du reelLoredana BIANCONI, née en Belgique en 1954, diplômée de l’Université et d’une école de théâtre à Bologne, se fait connaître dès 1989 par un film de fiction sur le sort des immigrés italiens en Belgique. Elle se tourne ensuite vers le documentaire, sensible aux thèmes de l’exil, de l’identité et de la transmission d’une mémoire individuelle.

 

 ////////////////////

Enrico Cerasuolo Aux ecrans du reelEnrico CERASUOLO, né à Venise en 1968, diplômé de Sciences Politiques et d’Histoire, préside depuis sa création en 1972, une société de production italienne indépendante. Il réalise plusieurs documentaires engagés dont La face cachée de la peur (2008) et Ultima Chiamata (2014) sur les conséquences dévastatrices de la croissance de la population sur les ressources de la planète.

 

////////////////////

PIETRO MARCELLO Aux ecrans du reelPietro MARCELLO, né à Caserta en 1976, a étudié la peinture à l’Académie des Beaux-Arts. Il a travaillé pour la Radio puis réalisé ses premiers documentaires et courts- métrages en autodidacte. Il a réalisé Il passagio della linea (2007), La gueule du loup (2009) et Bella e Perduta (2016).

 

////////////////////

Alessandra Celesia Aux ecrans du reelAlessandra CELESIA, née en 1970 à Aoste. Après une maîtrise de langues étrangères à Milan, ob- tient un diplôme de l’école de théâtre Jacques Lecocq et devient actrice. Elle réalise des fictions et des documen- taires dont Mirage à l’italienne (2013) et Le Libraire de Belfast que Chroma a diffusé en 2013.

 

////////////////////

Paolo et Vittorio Taviani Aux ecrans du reelPaolo et Vittorio TAVIANI se tournent vers le cinéma en découvrant Païsa de Ros- sellini, et travaillent ensemble depuis 1954. Ils réalisent une vingtaine de films, tantôt des fictions tantôt des documentaires, les plus connus étant Padre Padrone (Palme d’or au Festival de Cannes en 1977), La nuit de San Lorenzo (1981), Kaos (1984) et Une affaire personnelle (2017). Cinéastes exigeants et sans concession, ils abordent les problèmes sociaux et politiques de leur temps mais en les transposant sous forme allégorique et poétique, ou en les situant dans le passé. Hommes de culture, ils adaptent des œuvres litté- raires de Pirandello et Tolstoï. Vittorio meurt en avril 2018 à 88 ans.

////////////////////

Vittorio de seta Aux ecrans du reelVittorio DE SETA, né à Palerme en 1923, mort en 2011. Après avoir entrepris des études d’archi- tecture, il se consacre au cinéma. À partir de 1954, il dirige une série de documentaires sur l’extrême sud italien, tournés en 16 mm, rapportant des témoi- gnages à caractère ethnographique. Il alterne, dès 1960, fictions et documentaires, toujours très sen- sible au problème de l’exclusion.

 

  ////////////////////

vincent sorrel aux ecrans du reelVincent SORREL, réalisateur du film Le cinéaste est un athlète, Conversations avec Vittorio de Seta, a co-écrit avec Jean-Louis Comolli Cinéma, mode d’emploi. De l’Argentique au numérique.

 

 

  ////////////////////

Barbara VEY Aux ecrans du reelBarbara VEY, née en 1985, formation en Histoire de l’Art et de Cinéma. Une rencontre décisive avec Vittorio de Seta, l’oriente vers le métier de réalisa- teur. En 2010, elle coréalise deux films, l’un avec Vincent Sorrel Le cinéaste est un athlète, Conversations avec Vittorio de Seta et l’autre avec Mélanie Forret La danse des douk.

 

////////////////////