REGARDS SUR L'AMÉRIQUE LATINE

Nous avons choisi de prolonger l’expérience de l’an passé sur l’Amérique latine, vu la richesse de la production cinématographique. Cette année encore, les films proposés ont été sélectionnés en tenant compte de la qualité du regard porté par les réalisateurs, de la diversité des pays (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Cuba, Équateur, Mexique), et des sujets abordés :
- la démocratie écrasée par les dictatures : La mort de Jaime Roldós, L’étreinte du fleuve,
- les luttes populaires : Le vent de la révolte, Quelle heure est-il à Buenos-Aires ?
- la force spirituelle des peuples : Romances de terre et d’eau, L’étreinte du fleuve,
- leur créativité : Ça tourne à Villapaz, Havanna Hip Hop Underground.


Vous retrouverez certains cinéastes que vous avez pu apprécier l’an dernier comme Patricio Guzman avec son dernier film Le bouton de nacre qui fera l’ouverture du Festival et Jean-Pierre Duret présentant un autre film sur le Brésil. Vous découvrirez aussi d’autres réalisateurs plus jeunes et moins connus. La plupart d’entre eux sont latinoaméricains, qu’ils vivent ou non dans leur pays d’origine ; quelques autres sont français mais toutes et tous témoignent de leur attachement profond à ce continent.

////////////////////

Séance d’ouverture jeudi 26 novembre 2015 à 20h

Les Cinéastes, 42 place des Comtes du Maine, Le Mans

LE BOUTON DE NACRE

2015, 82 min
Réalisation : Patricio GUZMAN

Chroma Ecrans du reel 2015 programme Page 04 Image 0001À partir d’un objet, en apparence insignifiant, un « bouton de nacre », Patricio Guzman dans un documentaire poétique et politique tisse des parcours à travers l’espace (l’eau, la mer, le cosmos) et le temps (les indigènes de Patagonie, la colonisation anglaise et les survivants des victimes du coup d’Etat de Pinochet). Dans la lignée de la Nostalgie de la lumière, présentée au Festival 2014, il offre des images saisissantes et des témoignages poignants.

Concours Premier Doc 2015
14e édition du Concours Européen du 1er film documentaire

Les projections de Premier Doc se déroulent au cinéma LE ROYAL 409 avenue Félix Geneslay, Le Mans.

Séances :

Vendredi 27 novembre : 20h45
Samedi 28 novembre : 14h, 17h et 20h45
Dimanche 29 novembre : 14h
Palmarès 16h45

Récompenses :

Prix du Jury 2500 euros
Prix du public 500 euros
Les réalisatrices et réalisateurs des films sélectionnés sont invités par l’association ChrOma pendant toute la durée du concours.

Nouveauté :

ChrOma organise une table ronde permettant un échange entre réalisateurs invités et producteurs en vue d’une aide à la production d’un second film.

Jury 2015 :

Président :

Charlie ROJO, réalisateur

assisté de :

Frédéric GOLDBRONN, réalisateur
Eve-Anne LESAGE, pour LMTV Le Mans
Télévision
Clara VUILLERMOZ, productrice Les Films du
Balibari pour l’APAPL (Association des Producteurs
Audiovisuels des Pays de la Loire)
Pierre-Alexandre MOREAU, Président des
Studios de Tours pour l’ACOR (Association des
Cinémas de l’Ouest pour la Recherche).

////////////////////

REGARDS SUR L'AMÉRIQUE LATINE

Nous avons choisi de prolonger l’expérience de l’an passé sur l’Amérique latine, vu la richesse de la production cinématographique. Cette année encore, les films proposés ont été sélectionnés en tenant compte de la qualité du regard porté par les réalisateurs, de la diversité des pays (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Cuba, Équateur, Mexique), et des sujets abordés :
- la démocratie écrasée par les dictatures : La mort de Jaime Roldós, L’étreinte du fleuve,
- les luttes populaires : Le vent de la révolte, Quelle heure est-il à Buenos-Aires ?
- la force spirituelle des peuples : Romances de terre et d’eau, L’étreinte du fleuve,
- leur créativité : Ça tourne à Villapaz, Havanna Hip Hop Underground.


Vous retrouverez certains cinéastes que vous avez pu apprécier l’an dernier comme Patricio Guzman avec son dernier film Le bouton de nacre qui fera l’ouverture du Festival et Jean-Pierre Duret présentant un autre film sur le Brésil. Vous découvrirez aussi d’autres réalisateurs plus jeunes et moins connus. La plupart d’entre eux sont latinoaméricains, qu’ils vivent ou non dans leur pays d’origine ; quelques autres sont français mais toutes et tous témoignent de leur attachement profond à ce continent.

////////////////////

Dimanche 6 décembre à 11h

Ciné-Poche 97 Grande-Rue (Cité Plantagenêt) Le Mans

RIMBAUD, LE ROMAN DE HARAR

Réalisation : Jean-Michel DJIAN

52 min

Chroma Ecrans du reel 2015 Rimbaud le roman de HararIl est le seul dont le fantôme est plus prégnant encore que le mythe : l’unique poète à avoir fait de son œuvre/vie de 37 petites années une énigme. Avec sa bouille d’ange et un corps dessiné comme on croque à grands traits une figure illuminée, il ne cesse de nous poursuivre de sa vindicte poétique. Surtout depuis 1880, l’année où il décide de se murer dans le silence abyssinien de cette Corne de l’Afrique jusqu’alors méconnue. Rimbaud c’est nous. C’est lui, c’est l’autre. Un grand adolescent des Ardennes qui réussit si bien à célébrer notre folie, notre mal de vivre comme notre génie qu’on peut se demander si l’auteur de la Saison en enfer n’était pas seulement venu sur terre pour nous provoquer.

////////////////////

 

Vendredi 27 novembre à 20 h45

Cinéma Le Royal

LA COLLECTION QUI N'EXISTAIT PAS
93 min - Réalisation : Joachim OLENDER


Chroma Ecrans du reel 2015 LA COLLECTION QUI N EXISTAIT PASHerman Daled est un collectionneur à part. Sa collection acquise en 2011 par le MoMA de New York comprend des pièces maîtresses du mouvement conceptuel qui émerge dans les années 60. On y trouve la plus importante collection d’oeuvres de Marcel Broodthaers ainsi que des oeuvres historiques de Daniel Buren, Niele Toroni, On Kawara, Dan Graham, Sol LeWitt et d’autres. Dans un voyage de Bruxelles à New York, le collectionneur belge se retourne sur son passé et celui d’un courant esthétique qui a marqué la deuxième moitié du XXe siècle. Joachim Olender dans ce film, choisit de tendre un miroir entre un homme, un courant et une philosophie.

////////////////////

jeudi 3 décembre à 20h45

Ciné-Poche 97 Grande-Rue (Cité Plantagenêt) Le Mans

LA MUERTE DE JAIME ROLDOS
2013, 125 min
Réalisation : Lisandra RIVERA, Manolo SARMIENTO


Chroma Ecrans du reel 2015 La muerte de JAIME ROLDOSFruit de sept ans de recherches, ce film retrace la brève et dense présidence (1979-1981) de Jaime Roldós (Président équatorien démocratiquement élu), brutalement interrompue par sa mort violente dans un crash aérien en 1981. La documentation, qui replace subtilement les faits dans leur contexte politique continental et mondial, est remarquablement éclairante et permet de poser la question de la transition démocratique. La dimension humaine (réactions différentes des trois enfants de Roldós) est également abordée, toute en délicatesse. Ce beau film projeté en 2013 lors d’un festival en Équateur a sans doute contribué à la réouverture de l’enquête sur l’énigme de la mort de Roldós.

////////////////////

Le Royal samedi 28 novembre 14 h

10949 FEMMES
76 min - Réalisation : Nassima GUESSOUM


Chroma Ecrans du reel 2015 10949 femmes« À Alger, Nassima Hablal, héroïne oubliée de la révolution algérienne, me raconte son histoire de femme dans la guerre, sa lutte pour une Algérie indépendante. Charmante, ironique et enjouée, elle me fait connaître d’autres combattantes, Baya et Nelly. À travers ses récits, je reconstitue un héritage  incomplet. En interrogeant l’Algérie du passé, je comprends l’Algérie du présent, restaurant une partie de mon identité. Ainsi, l’Histoire se reconstitue à la manière d’une grand-mère qui parlerait à sa petite-fille. Ce film donne à voir cette transmission de la première à la troisième génération, mais il va au-delà. «10949 Femmes» est un film à propos de femmes et entre femmes mais c’est un récit universel qui met à l’épreuve la question de la liberté : qu’est ce que la liberté ? Quel est son prix ? ».
Nassima GUESSOUM

 

© Nassima GUESSOUM

HORS D'ÊTRE
52 min - Réalisation : Pascale FOURNIER

Chroma Ecrans du reel 2015 HORS D ETREAlors qu’ils s’étaient beaucoup investis dans leur vie professionnelle et qu’ils approchaient l’âge «canonique» de 50 ans, Françoise, Corinne, Mickaël et Patrick se trouvent évincés de la société des actifs. Ils entament alors une lutte éprouvante pour sortir de la spirale de l’exclusion, éviter une mort sociale humiliante, silencieuse, et retrouver une place dans le monde des vivants.

 

////////////////////

Vendredi 4 décembre à 18h

Ciné-Poche

QUELLE HEURE EST-IL À BUENOS-AIRES ?

2006, 59 min

Réalisation : Claire DUGUET, Gilles BINDI


Chroma Ecrans du reel 2015 Quelle heure est il a Buenos AiresVenu à Buenos-Aires écrire un article sur le tourisme, Antoine, un journaliste français, se trouve malgré lui confronté à la réalité de la ville trente ans après le début de la dictature et cinq ans après la crise économique.
À travers son regard et son parcours, le film témoigne de l’effervescence citoyenne qui se manifeste pour plus de travail, de dignité et de justice (Pablo, gamin des rues, Patricia serveuse, « folles » de la place de Mai, mères qui pleurent leurs enfants victimes du terrible incendie d’une boîte de nuit). L’heure du changement est proche.

 ////////////////////

Dimanche 6 décembre à 14h

Ciné-Poche

ON NATION (AND OTHER DOGMAS)

Réalisation : Zavan Films

22 min


Chroma Ecrans du reel 2015 On nation and other dogmasÀ partir de la réappropriation d’images d’archives de contenus divers, la production Zavan Films élabore un travail complexe et kaléidoscopique sur les identités (nationales, religieuses,
commerciales...).

 

EN FRICHE

Réalisation : Françoise POULIN-JACOB

52 min


Chroma Ecrans du reel 2015 En fricheAu début du XXe siècle, le bois de Vincennes accueille les vitrines de la grandeur coloniale française. Le Jardin Tropical de Nogent-sur- Marne a accueilli l’exposition coloniale de 1907 et la première mosquée érigée sur le sol français. Aujourd’hui laissé à l’abandon, avec ses ruines et ses stèles commémoratives, il est malgré tout ouvert au public. Pourquoi cet abandon ? L’histoire qu’il révèle est-elle trop récente, trop honteuse ? À partir du décryptage de cartes postales de l’époque, En friche tente de mettre à jour et de mieux comprendre les mécanismes, la rhétorique et les mises en scène de la parade coloniale, tout en défrichant les traces de l’esprit colonial qui subsistent encore aujourd’hui.

 

Le Royal samedi 28 novembre à 17h

S'ENFUIR
75 min - Réalisation : Joachim THOME


Chroma Ecrans du reel 2015 S ENFUIRAlbert Huybrechts est une énigme. Prisonnier de ses origines prolétaires et d’une famille aliénante, la musique fut son salut, sa
fuite. Sa mort en 1938 ne lui laissa que peu de temps pour faire entendre ses compositions, pourtant magistrales. Aujourd’hui, on redécouvre son oeuvre et sa vie singulière, comme une lettre qui aurait glissé sous un meuble. À partir d’un manuscrit écrit par le frère de l’artiste, le film développe une forme libre, mélange de voix, de musique, d’inventions et de réel. S’ensuit une plongée troublante et émouvante dans l’intimité d’un des plus grands compositeurs belges du XXe siècle.


BAINS-DOUCHE
33 min - Réalisation : Thomas DUMONT et Alice LEMOINE


Chroma Ecrans du reel 2015 Bains douchesBains-douches de Lille-Fives.
Le bâtiment chaud et moite des années 60 offre le temps d’une douche la protection, le réconfort et le soin de soi…

 

 

////////////////////

Vendredi 4 décembre à 20h45

Ciné-Poche

L' ÉTREINTE DU FLEUVE (Los abrazos del rio)

2011, 72 min
Réalisation : Nicolas RINCON GILLE


Chroma Ecrans du reel 2015 L Etreinte du fleuveSur les bords du fleuve Magdalena, en Colombie, le Mohan, divinité des eaux, hante encore les lieux. Les paramilitaires ont remplacé le Diable, les fosses communes, les cavernes des esprits. Sans rien montrer des exactions et des corps mutilés qui descendent le cours du fleuve, Los abrazos del rio reprend à son compte la puissance d’évocation de la tradition orale pour honorer la mémoire des morts et respecter la douleur des vivants.

 

 ////////////////////

Dimanche 6 décembre à 17h

Ciné-Poche

TAKSIM, CHRONIQUE DE LA RÉVOLUTION DES ARBRES

Réalisation : Jo BÉRANGER et Christian PFOHL

52 min

« Nous sommes là ! Pour notre place, pour notre parc, pour nos rivages, pour nos forêts. Nous avons appris les uns des autres qu’un arbre est un espoir. Dans le parc Gezi, nous n’avons pas seulement planté des arbres, mais aussi la démocratie et l’espoir. » (Sebnem Sönmez)

Chroma Ecrans du reel 2015 Taksim chronique de la revolution des arbresDans le Parc GEZI au cœur d’Istanbul, sur la place TAKSIM, quelques dizaines de défenseurs des arbres lancent en Mai 2013 un mouvement de protestation qui va gagner toute la Turquie et s’opposer au pouvoir autoritaire. Face à cette éruption de liberté, le premier ministre Erdogan organise une répression féroce, envoyant des cohortes policières et des "tonnes" de gaz faisant des morts et des milliers de blessés, tout en mentant de toutes les manières possibles pour salir cette protestation et en finir avec le mouvement : 7800 blessés et 6 morts au 20 Juillet.

 ////////////////////

Le Royal samedi 28 novembre à 20h45

À L'ÉCART
49 min - Réalisation : Victoria DARVES-BORNOZ


Chroma Ecrans du reel 2015 A L ECART«Quand je lui ai demandé ce qu’était une ermite, elle m’a dit «une
ermite, c’est rien». Françoise vit seule depuis plus de quarante ans dans une forêt du Sud de la France. Elle a accepté que je vienne la voir régulièrement pendant un an et demi avec ma caméra.»
Victoria DARVES-BORNOZ


L'HÉRITAGE DU SILENCE
67 min - Réalisation : Anna BENJAMIN et Guillaume CLERE


Chroma Ecrans du reel 2015 L heritage du silenceArmen, Dogukan, Yasar et Nazli sont turcs mais une découverte tardive a bouleversé leur existence : ils sont aussi arméniens. En 1915, leurs parents ou grands-parents ont échappé au génocide en dissimulant leur véritable identité. Certains ont été sauvés par des familles turques et kurdes, d’autres ont été enlevés. Tous ont été assimilés, convertis à l’islam et...oubliés. Après un siècle de peur et de silence, cette histoire ressurgit. Depuis 10 ans, les Turcs sont de plus en plus nombreux à découvrir ce secret et réclamer haut et fort l’héritage arménien de leurs ancêtres. « L’Héritage du Silence » donne un visage à ces descendants d’Arméniens islamisés qui seraient plus d’un million en Turquie.

////////////////////

Samedi 5 décembre à 14h

Ciné-Poche

HAVANNA HIP HOP UNDERGROUND
2005, 70 min
Réalisation : Yves BILLON

Chroma Ecrans du reel 2015 Havanna Hip Hop UndergroundDe jeunes Cubains ont trouvé dans le rap une manière de s’exprimer librement par la musique. En moins de cinq ans, plus de 600 groupes ont vu le jour tant à La Havane que dans d’autres coins de l’île. Ils encensent, sur des rythmes venus de l’autre rive du golfe du Mexique, les héros de la révolution tout en professant des critiques contre le régime castriste. Une plongée dans la réalité cubaine d’aujourd’hui, à travers une expression artistique de sa jeunesse, qui y a trouvé sa source de contestation et de rébellion.

////////////////////

Dimanche 6 décembre à 19h

Ciné-Poche

ERWAN BALANÇA, LA NATURE DU PHOTOGRAPHE

Réalisation : Mathieu PHENG

52 min

Chroma Ecrans du reel 2015 Erwan Balanca la nature du photographeErwan Balança est photographe naturaliste. Une passion qui lui permet de vivre quotidiennement depuis une vingtaine d’années en contact direct avec le monde sauvage. Toujours à la recherche de l’image rêvée, il explore sans relâche sa Bretagne natale. Son envie est d’amener le grand public à redécouvrir la nature proche, à voir les richesses qui nous entourent à notre porte, celles que nous avons tendance à oublier au profit d’espèces et de paysages plus exotiques. Pour lui, l’émotion est la même face à un renard polaire en Islande que face à un lapin au petit matin à deux pas de chez lui.

////////////////////

 

 

Le Royal dimanche 29 novembre à 14 h

LES VEILEUSES DE CHAGRIN
43 min - Réalisation : Frédérique ODYE


Chroma Ecrans du reel 2015 LES VEILEUSES DE CHAGRINSur les côtes bretonnes, les femmes attendent que leurs hommes rentrent au port. Ces maris absents, parfois disparus à jamais, sont au coeur de toutes les pensées. Cinq femmes de marins témoignent. L’attente, la solitude, la crainte de l’accident et puis la joie des retrouvailles.

 


UN ENDROIT POUR TOUT LE MONDE
60 min - Réalisation : Angelos RALLIS et Hans Ulrich GÖSSL


Chroma Ecrans du reel 2015 Un endroit pour tout le mondeEnviron un million de Rwandais furent tués durant le génocide contre les Tutsis en 1994. Depuis deux décennies, les survivants vivent à nouveau ensemble. «Un endroit pour tout le monde» pose un regard sur la manière dont la jeune génération vit le fragile processus de réconciliation d’une société traumatisée.

 

 

 

////////////////////

Samedi 5 décembre à 16h

Ciné-Poche

ROMANCES DE TERRE ET D'EAU
2002, 78 min
Réalisation :    Jean–Pierre DURET, Andréa SANTANA

Chroma Ecrans du reel 2015 Romances de terre et d eauCe documentaire sur des journaliers de la terre du Nordeste du Brésil (Etat du Ceara) présente des femmes et des hommes qui se battent avec lucidité et humour pour résister aux conditions terribles de cette région où les troupeaux des grands propriétaires occupent l’espace, neuf mois sur douze, ne laissant que trois mois pour travailler la terre. Sur cette terre aride qui ne leur appartient pas mais où sont nés leurs mythes, où s’est forgée leur culture, ils s’efforcent de survivre et de transmettre avec dignité ce « métier de vivre » à leurs enfants.
Jean-Pierre Duret et Andréa Santana filment cette terre, le quotidien, les fêtes et témoignent d’une formidable empathie pour ces hommes et femmes qu’ils savent rendre proches.

////////////////////

Samedi 5 décembre à 18h15

Ciné-Poche

ÇA TOURNE À VILLAPAZ

Réalisation : Maria Isabel OSPINA

2014, 57 min


Chroma Ecrans du reel 2015 ca tourne a VillapazÀ Villapaz, petit village perdu de la Vallée du Cauca en Colombie, un jeune maçon se passionne pour le cinéma. Avec les moyens du bord et beaucoup d’inventivité, il tourne des mélodrames, des films d’horreur et des documentaires qui rendent compte de la vie de la communauté. Il transforme ainsi le village en un immense décor de cinéma et ses habitants deviennent les acteurs de ses incroyables histoires.

 

////////////////////

Samedi 5 décembre à 21h

Ciné-Poche

LE VENT DE LA RÉCOLTE
2014, 115 min

Réalisation : Alèssi DELL’UMBRIA

Chroma Ecrans du reel 2015 Le vent de la revolteDes communautés indigènes de l’isthme de Tehuantepec au Mexique luttent contre les mégaprojets de multinationales qui veulent transformer la région entière en parc éolien. Ce film, chronique d’une résistance contre la logique capitaliste, donne la parole aux populations qui se mobilisent pour la défense de leur territoire et la préservation de leurs modes de vie. Au travers de la rencontre de personnages impliqués dans le conflit, pêcheurs et paysans, ce documentaire trace le croquis d’une situation qui pointe les dérives des accords de Kyoto.

////////////////////

REGARDS SUR L'AMÉRIQUE LATINE / LES AUTEURS

Chroma Ecrans du reel 2015 Patricio GUZMANPatricio GUZMÁN est né en 1941 à Santiago du Chili. De 1966 à 1969, il étudie à l’École Officielle de l’Art Cinématographique à Madrid. Il est l’un des principaux chroniqueurs cinématographiques de l’histoire contemporaine chilienne. Emprisonné par le régime de Pinochet, il est finalement relâché et s’exile à Paris. Il ne cesse de revenir à son pays par la voie du documentaire politique, depuis La bataille du Chili en 1979 jusqu’à Salvador Allende en 2004.

 

////////////////////

Chroma Ecrans du reel 2015 Lisandra RIVERALisandra RIVERA est née en 1966 à Puerto Rico. Elle est cinéaste et productrice.

 

 

 

////////////////////

Chroma Ecrans du reel 2015 Manolo SARMIENTOManolo SARMIENTO est né en 1967 à Porto Viejo.
La mort de Jaime Roldós est le deuxième film qu’ils ont coréalisé et coproduit. Il a connu un vif succès lors de sa sortie en Équateur en 2014.

 

 

////////////////////

Chroma Ecrans du reel 2015 Claire DUGUETClaire DUGUET, diplômée de l’Ecole Louis Lumière, a débuté comme assistante d’Agnès Varda et a parcouru le monde avec Titouan Lamazou pour filmer des portraits de femmes. Elle a réalisé plusieurs documentaires pour la télévision (C. Bartoli, Titouan, Africaines des Grands Lacs ...) et travaillé à l’écriture de longs métrages de fiction dans un atelier de la FEMIS. Gilles BINDI, d’abord chef-opérateur, passe à la réalisation dès 2004 et poursuit actuellement les deux métiers notamment pour la télévision.

 

////////////////////

Chroma Ecrans du reel 2015 Nicolas RINCON GILLENicolas RINCON GILLE, né à Bogota en 1973, enfant il a accompagné, son père professeur qui rendait visite aux paysans de la campagne colombienne avec ses étudiants d’anthropologie. Après ses études de cinéma en Belgique, il réalise trois films sur ce sujet qui le poursuivait depuis qu’il était enfant : la richesse de la tradition orale colombienne et sa confrontation à la violence : En lo escondido ( 2007), Los abrazos del rio ( 2011) et La noche herida. (2015).

////////////////////

Chroma Ecrans du reel 2015 Yves BILLONYves BILLON né 1946, est un photographe, réalisateur et producteur de documentaires. En 1985, il fonde avec, en autres Didier Mauro, Jean-Michel Carré, Yves Jeanneau et Jean Rouch, l’association de documentaristes La Bande à Lumière, présidée par Joris Ivens. Il est également fondateur des sociétés de production Les Films du Village et Zaradoc. Diplômé de l’École Nationale du Cinéma Vaugirard (ENPC), il a écrit son premier film en 1974, La Guerre de pacification en Amazonie. Il a réalisé et coréalisé plus d’une centaine de documentaires dont plusieurs sur l’Amérique Latine.

////////////////////

Chroma Ecrans du reel 2015 Jean Pierre DURET SANTANA Jean-Pierre DURET est né en Savoie en 1953, il travaille jusqu’à 20 ans dans le monde paysan avant de se tourner vers le théâtre et le cinéma après une rencontre avec Armand Gatti. Devenu ingénieur du son, il collabore aux films de nombreux réalisateurs (Pialat, Resnais, les frères Dardenne , Doillon...). A partir de 1986, il tourne de nombreux films. Andrea

SANTANA est née en 1964 au Brésil. Architecte et urbaniste de formation, elle se tourne vers le cinéma à partir de sa rencontre avec Jean-Pierre Duret en 2000. Ensemble, ils réalisent une série de trois films sur le Brésil.

 ////////////////////

Chroma Ecrans du reel 2015 Maria Isabel OSPINAMaría Isabel OSPINA 37 ans, élève formée à la FEMIS et à l’Ecole de Communication Sociale et de Journalisme de l’Université del Valle (Cali, Colombie). Hecho en Villapaz est son troisième documentaire. Elle vit en France depuis l’année 2000, anime des ateliers cinéma et participe depuis treize ans à l’organisation de Cinélatino à Toulouse.

 

////////////////////

Chroma Ecrans du reel 2015 Alessi DELL UMBRIAAlèssi DELL’UMBRIA grandit à Marseille où il vit encore actuellement. Au début des années 1980, il participe à la première vague de révoltes des banlieues françaises, publie en 2006, une volumineuse Histoire universelle de Marseille : de l’an mil à l’an deux mille dans laquelle il dresse un constat pessimiste sur l’évolution de la ville, notamment en matière d’urbanisme. En 2010 il publie La Rage et la révolte et s’intéresse à la révolte de Oxaca au Mexique d’où il revient avec un film et un livre Échos du Mexique indien et rebelle. Enfin en 2011 il revient sur le destin et la postérité de Jacques Mesrine.
centaine de documentaires dont plusieurs sur l’Amérique Latine.

////////////////////